7 Moyens Pour en Finir Avec la Dentisterie à Papa

Le monde change et pourtant les habitudes ont la vie dure. Dans les universités, des professeurs d’hier forment encore les praticiens de demain à une dentisterie d’aujourd’hui qu’eux mêmes ne pratiquent plus depuis longtemps. Dans les cabinets, des praticiens périmés incitent de jeunes collaborateurs à les imiter en leur refilant des recettes poussiéreuses du moment qu’elles sont rentables. Et pourtant, les patients d’aujourd’hui n’attendent plus rien de la dentisterie d’autrefois…

Viceroy-Dentist

Il est grand temps de moderniser la pratique de la dentisterie et pas seulement dans son matériel car vous pouvez disposer du dernier cri en matière d’équipement, si votre attitude de soignant n’est pas à la hauteur de ce que vos patients attendent de vous, ce sont les fondations même de l’exercice qui risquent de vaciller.
Voici 5 moyens simples pour éviter cela :

1- SOYEZ A L’HEURE

Vous n’imaginez pas à quel point la ponctualité est appréciée par les patients. Habitués depuis des lustres à patienter sans broncher dans des salles d’attente bondées, les patients en ont désormais assez des praticiens qui prennent systématiquement avec 1 heure de retard juste pour se donner de l’importance. Aujourd’hui, si vous voulez vous démarquer, soyez, lorsque vous le pouvez, à l’heure. Vos patients le remarqueront et vous en remercieront car leur temps est aussi précieux que le vôtre.

2- SOYEZ CALME

Les patients ont besoin de faire confiance à la personne qui va les opérer. Ils savent que la médecine est une discipline complexe qui nécessite du calme et de la concentration. Si vous courrez sans cesse pour donner l’impression que vous êtes débordé (et probablement important), vos patients auront, à juste titre, la sensation que vous ne leur consacrez pas suffisamment d’attention et ils ne vous accorderont pas leur confiance.

3- SOYEZ DOUX

Combien de patients vous ont déjà avoué avoir quitté leur ancien praticien parce qu’ils le trouvaient trop brusque, pour ne pas dire brutal? Appliquez-vous à pratiquez vos moindres gestes avec la plus grande douceur : utilisez le miroir doucement, sans heurter les dents; utilisez vos instruments lentement, évitez de les effrayer ou de les brutaliser… Même une extraction peut se pratiquer comme une caresse. Les dentistes ont mauvaise réputation et il ne tient qu’à vous de la faire mentir.

illustr

4- SOYEZ FIABLE

A l’heure où le professionnalisme semble avoir déserté toutes les couches de la société, il est très facile de tirer son épingle du jeu en adoptant une éthique de travail digne d’un incorruptible. Nous en avons déjà parlé ici ou dans les pages de ce blog mais il nous semble évident que la confiance accordée par les patients est un des piliers de la réputation du praticien. Dites ce que vous faites et faites ce que vous dites. Il n’y pas de place pour l’approximation, l’entourloupette et la magouille au sein d’un cabinet médical.

A lire également : Sur Quoi Construire sa Réputation?

5- SOYEZ À LA PAGE

Quoi de pire, en termes de crédibilité, quand un patient vous consulte pour un avis parodontal après que son praticien (proche de la retraite) lui ait dit qu’on ne peut pas soigner les maladies parodontales? Peut être ne pas l’avoir diagnostiqué, certes. Mais ne pas se former, ne pas se tenir au courant de l’évolution des pratiques est une faute professionnelle. Il est bien sûr difficile, voire impossible de pouvoir tout faire soi-même mais il est normal de savoir poser le bon diagnostic et d’orienter le patient vers le bon traitement, même si il est délégué à un confrère.

6- SOYEZ CLAIR

Avant de se faire soigner, les patients attendent des explications sur leurs pathologies et sur leurs traitements. Fini le temps du « Mais faites-moi donc confiance Mme Michu » pour écourter les demandes d’informations. Les patients méritent une information claire et compréhensible. L’idéal étant même d’anticiper les questions du patient et de lui donner des documents écrits (fiches-patient) qui, en plus de servir d’aide-mémoire permettent de répondre aux exigences légales en matière de consentement.
Sur la forme, plus rien ne sert de crâner avec un jargon technique opaque et qui finalement vous ridiculisera plus qu’il ne vous fera briller. La compréhension est un des principes de la communication.

7- SOYEZ CORRECTEMENT INSTALLÉ

Les patients d’aujourd’hui ne demandent pas être reçu dans des cabinets 3 étoiles avec dorures au plafond et parterre en marbre mais avec un minimum de correction dans la tenue des locaux. Sobres mais accueillants. Le minimalisme ringard peut vite s’apparenter à une pingrerie mal placée. Veillez à proposer une salle d’attente fraiche, des locaux propres et entretenus, un équipement sérieux et ordonné. Les revues archaïques doivent être retirées de la salle d’attente de même que la moquette des murs.

Bild62

 

CONCLUSION

La médecine de qualité, la vraie, ne connaitra jamais la crise et n’a que faire des considérations financières. La dentisterie « à papa » quant à elle, est vouée à l’extinction. Il est révolu le temps où il suffisait d’ouvrir un cabinet, que l’on soit bon ou mauvais praticien, et d’y faire fortune.  Les dinosaures de la dentisterie ne seront bientôt plus que les vieux fossiles d’un autre temps.


A lire également :

Sur quoi Bâtir sa Réputation?
Etes-vous Productif ou Débordé?
L’Ethique : c’est Chic
De la Confiance
Comment Bien Gérer le Planning?

(Visited 431 times, 1 visits today)

2 commentaires sur “7 Moyens Pour en Finir Avec la Dentisterie à Papa”

  1. Dr Khayat de Casablanca

    Superbe. Je découvre et je me délecte. Comment se fait-il que je n’ai connu Dentalist qu’aujourd’hui. Probablement que mon « attention » sur le net a été privatisée depuis longtemps et à mon insu…

    Répondre
    • thedentalist

      Salam mon cher confrère!
      The Dentalist a de nombreux adeptes dans votre Royaume et nous sommes heureux que vous en fassiez partie vous aussi!
      Si vous souhaitez nous faire autant de plaisir que vous semblez en avoir en parcourant le site, le mieux est encore d’en parler très largement autour de vous…

      Répondre

Réagissez à l'article

Vous pouvez utiliser ces balises: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>