Sur Quoi Bâtir Votre Réputation?

Good-Vs-Bad-Reputation

LA RÉPUTATION DU NOTAIRE

Il était une fois un notaire qui jouissait d’une réputation hors du commun. Il avait débuté comme clerc et à force de travail, il avait gravi tous les échelons, sans favoritisme aucun. Après 50 ans de carrière, ses clients et ses pairs lui reconnaissaient non seulement une solide connaissance de son métier mais aussi une très grande fiabilité professionnelle.
Lorsqu’un client cherchait à le joindre, il le rappelait dans la demi-journée; systématiquement. S’il n’était pas en mesure le faire, il faisait prévenir sa secrétaire. Les papiers étaient toujours envoyés en temps et en heure, toujours en ordre et dûment complétés, rédigés, annotés…

Puis, après 50 ans de bons et loyaux services, un jeune notaire a repris sa suite. Et le moins que l’on puisse dire est qu’il n’avait pas les mêmes exigences professionnelles. Décrit comme nonchalant et peu fiable, il ne retournait que rarement les appels téléphoniques. Il fallait rappeler l’étude à plusieurs reprises sans savoir si le message avait été perdu ou volontairement ignoré. Il promettait des choses qu’il oubliait de faire et ses actes étaient souvent incomplets et approximatifs…
La réputation de l’étude ne tardât pas en souffrir et l’activité déclinât, inexorablement.

infog1

LA REPUTATION DU DOCTEUR

Il fût un temps – pas si éloigné – où les médecins aimaient à se donner un air important en ayant toujours l’air débordé, injoignable, trop occupé pour prendre le temps de répondre aux demandes qui leur étaient faites.
Nous l’avons vu dans un précédent article : cette époque est révolue car les gens sont devenus plus exigeants.

Un patient qui ressent que vous lui manquez de respect ou de considération pour la simple et bonne raison que vous ne répondez ni à ses coups de fil, ni à ses messages, ni à ses relances qui ne font que demander de lui envoyer le document que vous lui aviez pourtant promis, n’hésitera plus une seule seconde à changer de praticien et à faire savoir ce qu’il pense de vous à plusieurs personnes de son entourage.

S0-Affaire-du-TDI-Volkswagen-tout-ce-qu-il-faut-savoir-362644
Une si belle réputation gâchée en si peu de temps…

LA RÉPUTATION ET LA FIABILITÉ

A l’heure d’Internet et de la circulation ultra-rapide des informations, la réputation d’un professionnel, quel que soit son domaine d’activité, est un élément qu’il ne faut surtout pas négliger.

Pour soigner sa réputation, rien de mieux que d’améliorer sa fiabilité et voici comment :

  • Quand quelqu’un vous laisse un message et/ou demande à ce que vous le rappeliez : faites-le avec la plus grande diligence possible. Votre interlocuteur appréciera.
  • En général et dans la mesure du possible, soyez ponctuel. Ne faites pas attendre les autres inutilement car le temps est une ressource précieuse pour tout le monde.
  • Quand vous vous engagez à faire quelque chose : tenez parole. Cela demande bien évidemment de faire attention à ce que vous dites et de vous en souvenir.
  • Faites en sorte que vos interlocuteurs n’aient pas à vous demander plusieurs fois de faire la même chose. Faites des listes ou tenez un cahier des messages.
  • Soignez les courriers que vous envoyez à vos correspondants : ils reflètent votre conscience professionnelle.
  • Sachez garder un secret. Très peu de gens en sont capables; à tel point que la définition du secret est « quelque chose qu’on ne dit qu’à une seule personne à la fois ». La confidence étant une marque de confiance, soyez en digne.

CONCLUSION

La réputation de fiabilité et de sérieux d’un praticien est un vecteur sous-estimé de développement de son activité professionnelle car elle témoigne implicitement :

  1. du respect et de la considération que le professionnel accorde à ses interlocuteurs, quels qu’ils soient.
  2. d’une forme certaine de conscience professionnelle, et qui se fait de plus en plus rare de nos jours. Hélas.

A lire également :
7 Moyens pour en Finir avec la Dentisterie à Papa
Soigner ses Courriers
Le Marketing Dentaire
La Consumérisation de la Médecine
De la Confiance

(Visited 194 times, 1 visits today)

Réagissez à l'article

Vous pouvez utiliser ces balises: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>