Comment Prendre les Bonnes Résolutions?

h-4-1864826-1262254040

La nouvelle année commence et c’est l’occasion pour tout un chacun de s’arrêter et de réfléchir au bilan de l’année qui vient de se terminer, d’en tirer des conclusions, de définir des objectifs et de prendre de bonnes résolutions. Mais pour que les bonnes résolutions de 2015 ne soient pas les mêmes que celles de 2014 (et peut être de 2013…) il va falloir être plus appliqué à les tenir.

QUE DIT LA SCIENCE?

Selon des recherches en psychologie, on estime que 40% des personnes prennent de bonnes résolutions et que 60% des ces bonnes résolutions vont échouer tôt ou tard. En effet, 77% des sujets testés s’y tiennent la première semaine et 55% s’y tiennent le premier mois. Dès le mois de juin, soit six mois après le Nouvel An, ils ne sont plus que 40% à s’y tenir.

Alors, comment faire pour rester motivés lorsqu’on se fixe un objectif?

  1. Se fixer un objectif réalisable
    Vous souhaitez vous remettre au sport parce que vous avez remarqué que votre activité physique au fauteuil est limité, voir dangereuse, et que vous sentez que c’est un bon moyen pour évacuer le stress. Très bien. Mais ne partez en vous disant que vous allez vous gravir l’Everest sans oxygène. Non seulement c’est dangereux mais la probabilité d’abandon est d’autant plus forte que l’objectif est difficile à atteindre.
    Il est tout aussi inutile de fixer une liste de 35 bonnes résolutions, vous n’en tiendrez aucune.
  2. Se laisser un droit à l’erreur
    Tenir ses bonnes résolutions est, par définition, difficile. Vous risquez donc « d’échouer » ou de faire quelques « écarts ». Si vous abandonnez définitivement à la première cigarette de votre sevrage ou au premier gateau de votre régime, c’est une excuse facile pour ne pas persévérer. Attendez-vous à avoir des haut et des bas, c’est normal. La perfection est un objectif impossible à atteindre; l’amélioration en revanche est toujours possible.
  3. Se concentrer sur la récompense
    Les mauvaises habitudes ont la vie dure mais les bonnes habitudes, si on se rappelle sans cesse pourquoi elles sont bonnes, aussi. C’est ce que décrit très bien le livre « Le Pouvoir des Habitudes » : la boucle neurologique est toujours la même : un signal déclenche un comportement routinier qui doit aboutir à une récompense. Vous pouvez changer le comportement et/ou la récompense. Par exemple : vous ressentez l’envie de fumer – au lieu de fumer, brossez-vous les dents – vous n’aurez pas la même récompense mais votre sourire sera plus joli, plus longtemps.
  4. Etablir un plan écrit
    Cette étape est très importante car c’est la première démarche active pour tenir ses bonnes résolutions : prendre un papier et un stylo et écrire, noir sur blanc, ce que l’on souhaite changer/faire et pourquoi. La deuxième étape consiste à lister les étapes concrètes pour y arriver et un planning précis à afficher pour le consulter quotidiennement.
  5. En parler autour de soi
    Cela offre plusieurs avantages : officialiser et renforcer sa démarche initiale, puis d’impliquer d’autres personnes dans le processus et enfin de trouver de l’aide en cas de difficultés.
sport vieux
Tai-Chi-Chuan ou danse Hip-Hop sont d’excellents promoteurs de longévité.

 

3 B.R POUR LES PATIENTS

  • arrêter de fumer : la nouvelle année est peut être une bonne occasion de faire le point sur la consommation tabagique de vos patients et leur rappeler que c’est le facteur aggravant numéro un des maladies parodontales.
  • arrêter les sodas et le grignotage : les mauvaises habitudes alimentaires ont un impact très lourd sur la santé (bucco-dentaire) des patients. Les attaques acides intenses et répétées sont LE  fléau dentaire des temps modernes.
  • faire du sport : les bienfaits de l’activité physique sur le corps et sur l’esprit sont incalculables. Tous ceux qui n’en font pas devraient se l’entendre dire.

3 B.R POUR LES PRATICIENS

« Oh mon Dieu, donne-moi le courage de changer ce qui peut l’être, la force d’accepter ce qui ne peut l’être, et la sagesse de distinguer entre les deux. »

–  Marc Aurèle (121-180)

Excellente année 2015 à tous.

 


NOTE SUR LE TAI-CHI-CHUAN

shanghai life

Le Tai-Chi-Chuan (ou boxe de l’éternelle jeunesse) est une gymnastique de santé d’inspiration taoïste qui permet de développer sa souplesse, de trouver la relaxation ainsi que de maintenir la santé et la vitalité de son corps comme de son esprit.

Les patients comme les praticiens peuvent facilement et rapidement bénéficier de sa pratique comme de celle du Qi-Gong ou du yoga. De n’importe où en France, cliquez sur ce lien pour trouver où pratiquer le Tai-Chi-Chuan près de chez vous.

(Visited 61 times, 1 visits today)

Réagissez à l'article

Vous pouvez utiliser ces balises: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>