Les Sages-Femmes avec Nous!

Il ne vous a peut être pas échappé que les chirurgiens-dentistes ont un point commun avec les sages-femmes puisque nous partageons la même caisse de retraite. En effet, la fameuse « CarChiDent », de son vrai nom CARCDSF, est la Caisse Autonome de Retraite des Chirurgiens-Dentistes & Sages-Femmes.

Et cette caisse n’est pas la seule chose ce que nous ayons en commun : nous partageons avec nos soeurs et nos frères maïeuticiens:

  • un cursus d’étude long et sélectif (Bac+5),
  • le même engagement pour des soins de qualité pour les patients,
  • une histoire similaire pour la reconnaissance de nos professions,
  • la défense d’une profession noble et indispensable aux hommes et qui se trouve, comme nous autres médecins et chirurgiens-dentistes, menacée par ceux qui pensent pouvoir appliquer les lois du marché à la santé.

SAGE FEMME: LE FILM

Sorti fin Mars 2017, le film Sage Femme de Martin Provost (qui, pour la petite histoire, fut sauvé à la naissance par un don de sang d’une sage-femme et à qui le film est dédié) est à voir pour plusieurs raisons :

D’abord parce qu’il met à l’affiche deux des plus grandes actrices du cinéma français – Catherine Deneuve et Catherine Frot – qui se rencontrent dans une comédie dramatique émouvante dont le « pitch » est le suivant : Claire (C. Frot) est sage-femme et voit ressurgir son ex-belle-mère Béatrice (C. Deneuve) et avec elle un passé douloureux. La première est dévouée à son métier mais a tendance à s’oublier; la deuxième est frivole mais gravement malade.

Ensuite car ce film est un très bel hommage au métier de sage-femme avec lequel nous partageons beaucoup. La douleur tout d’abord, l’empathie donc, l’abnégation, le don de soi au service des autres, les urgences, les gardes, les risques et  l’intensité des émotions que procurent ce métier qui n’est malheureusement pas reconnu à sa juste valeur. Les scènes d’accouchement sont d’un réalisme inégalé (tout simplement car ce sont de vrais accouchements) et la réalité du métier de sage-femme (et plus largement des professions libérales de santé) sont parfaitement mises en valeur.

Enfin, car, en plus d’un éclairage juste et réaliste sur la maïeutique, ce film propose une réflexion philosophique sur le sens que l’on donne à sa vie, depuis son tout premier cri jusqu’à son dernier souffle, et sur les rapports – parfois complexes – à celles qui nous ont donné la vie : nos mères.

Alors, célébrons toutes celles et ceux qui « prennent soin », célébrons les mamans, célébrons les sages-femmes, célébrons la médecine.


A voir également : 
Hippocrate de Thomas Litli
Le Chirurgien-Dentiste au Cinéma
Sourire de Stars

(Visited 170 times, 1 visits today)

Réagissez à l'article

Vous pouvez utiliser ces balises: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>