Comment Devenir La Star du Cabinet?

Quelle idée se fait votre nouveau patient juste avant de vous rencontrer ? Vous imagine t-il comme « un dentiste » semblable à tous ceux qu’ils ont rencontré par le passé ? Ou bien quelqu’un de votre équipe a pris soin de donner le ton et de préparer le patient à cette rencontre ? Dans la plupart des cabinets dentaires, l’assistante amène le nouveau patient jusqu’à la salle de soins et laisse le praticien – et ses compétences – parler d’eux mêmes.

Le problème est que d’une part les patients ne sont pas capables de juger de vos compétences cliniques et que d’autre part, en tant que praticien, vous ne pouvez pas commencer à chanter vos louanges en guise de présentation. Or, nous avons vu que les meilleurs cabinets, pour réussir s’attachent à créer de la valeur tant sur le plan de la valeur clinique que de la valeur relationnelle. Il est donc souhaitable que l’équipe de soins parle du praticien au patient avant qu’il ne le rencontre et ajoute ainsi de la valeur à ses services. Les assistantes peuvent décrire (si elles y croient bien sûr !) les compétences du praticien, ses qualités, son engagement dans la formation continue professionnelle, montrer des cas réalisés avant-après, rapporter des témoignages de patients. Si cela vous met mal à l’aise, pensez à la façon dont les artistes sont généralement présentés avant de monter sur scène et comment une bonne présentation donne le ton de la performance à laquelle on s’apprête à assister.

La meilleure manière pour un patient de se faire une bonne idée du chirurgien-dentiste qu’il s’apprête à rencontrer est généralement si quelqu’un lui en a parlé avant. Inutile d’en faire des tonnes, encore moins de tout déballer à peine le patient franchit le seuil du cabinet. Vous pouvez le faire naturellement tout au long des premières visites du patient : premier RDV, deuxième RDV, présentation du plan de traitement, premiers soins… En réalité, chaque fois que les assistantes communiquent et échangent avec le patient, c’est une occasion de réfléchir à comment créer et communiquer de la valeur. Gardez bien à l’esprit que cela ne s’applique pas uniquement à la première visite du patient au cabinet. Chaque fois que vous suivez un programme de formation continue, ou que vous réalisez une intervention importante sur la personne du patient, c’est toujours une occasion pour renforcer l’impression du patient d’être traité par un praticien extraordinaire. Et tous les patients adorent avoir cette impression.

A lire également : Les dentistes sont-ils tous égaux?

(Visited 104 times, 1 visits today)

2 commentaires sur “Comment Devenir La Star du Cabinet?”

  1. isidore

    salut dentalist! j’espère que tu vas bien.
    pourquoi ne pas écrire un article sur le self contrôle?
    je viens de tomber sur un blog qui m’a donné la nausée et qui plus est, la haine…
    http://patientenrage.weebly.com/le-reste-agrave-charge.html
    heureusement que certains site comme le tiens nous redonne la passion au quotidien et je pense aux plus jeunes dans des moments plus difficiles comme en ce moment.
    ma carrière est plus proche de la fin qu’au debut , j’ai su toute ma vie garder un amour démesuré dans ce que je faisais et surtout ne jamais rester sans réponse devant les questions. (meme si je n’avais pas toujours les bonnes réponses!!)
    j’ai cependant peur quand je vois la puissance d’internet et la manière avec laquelle certains l’utilisent à mauvais escient…..
    encore une fois, ce sont les gens les plus incultes qui méprisent sans connaitre et discutent de sujet qu’ils ne maitrise pas…..

    Répondre
    • thedentalist

      Salut Isidore! Je suis heureux de te revoir sur le site.
      Je suis allé voir ton lien et laisse-moi te dire que ça sent les réseaux de soins à plein nez! Je suis prêt à parier qu’ils ont engagé un auteur, qui écrit pas trop mal, sans faute d’orthographe. Ca ne ressemble pas du tout à des témoignages de patients, c’est très argumenté, documenté… Le site développe toute la grande rhétorique des mutuelles et des centres de soins : accès aux soins au plus grand nombre, honoraires exorbitant des praticiens libéraux, complicité coupable de l’Ordre… Tout cela s’inscrit dans une grande campagne de lobbying contre laquelle il ne sert pas à grand-chose de s’énerver. Internet permet de relayer cette idéologie mais c’est la même chose dans la presse écrite, radio et télévisuelle.
      Mais je pense malgré tout que cette situation n’est pas arrivée par hasard et que c’est aussi de la faute de certains chirurgiens-dentistes qui ont, pendant des années, terni (pour ne pas dire saccagé) l’honneur de notre profession et le respect auquel nous devrions avoir droit, de la part des politiques comme des patients.
      Comme je l’ai démontré dans quelques uns de mes articles, c’est l’éthique, la volonté de bien faire et de s’améliorer, le respect mutuel qui doivent nous guider et nous faire avancer. The Dentalist tente de montrer que la médecine (au sens large), ce n’est pas que de la plomberie-zinguerie : il faut aussi de la sagesse, de l’intelligence, de l’humilité, de la rigueur, de la patience, de l’altruisme, du savoir, de la maitrise, de la logique, de la culture, de la curiosité, de l’empathie, de la psychologie, de l’envie, de la passion… et que pour tout cela, nous méritons de la considération. On ne peut pas faire ce métier juste pour de l’argent, c’est impossible! Mais certains l’oublient.
      Le Grand Soir syndical n’aura pas lieu et nous ne verrons pas les praticiens s’unir dans un grand élan confraternel pour défendre leur honneur bafoué. Alors que faire? Faisons comme le préconisait Dr Ernesto Guevara : « pour faire la Révolution, il faut être positif et montrer l’exemple ». C’est tout.
      Je retiens ton idée d’article sur le self-control : c’est très important!
      Bien à toi.

      Répondre

Répondez à thedentalist

Cliquez ici pour annuler la réponse.

Vous pouvez utiliser ces balises: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>