4 Clés pour Intégrer la Photographie Dentaire

Même après avoir vu les 5 raisons essentielles de se mettre à la photographie dentaire et après avoir vu quelques notions fondamentales de photographie, il est possible que certains d’entre vous aient du mal à systématiquement intégrer cet outil indispensable dans leur pratique quotidienne. Peut-être prenez-vous quelques photos ça et là mais surement pas autant que ce que vous devriez. En conséquence, vous n’êtes guère satisfait des résultats et les bénéfices que vous en tirez ne sont pas à la hauteur.

Suivez donc ces quatre conseils :

1- FAIRE UN BILAN PHOTOGRAPHIQUE INITIAL

Protocole photographique du Dr C. Coachman

Lorsqu’un nouveau patient se présente à la consultation, il est bon de systématiquement réaliser un bilan photographique car il y a beaucoup à en tirer. Cela ne prend que 10 minutes si le matériel suivant est immédiatement disponible :

  • Appareil photo
  • Miroirs
  • Ecarteurs
  • Source de chaleur pour éviter la buée

2- FORMER SON EQUIPE

Les assistantes dentaires devraient être formées à la photographie dentaire pour nous aider efficacement dans ce domaine. Vous pouvez rapidement former votre assistante à réaliser elle-même les clichés en utilisant les miroirs et faisant tenir les écarteurs par le patient. De cette manière vous serez sûr que les bilans photographiques initiaux seront réalisés de manière standardisée et systématique.

3- GÉRER LES CLICHES

Une fois les prises de vue réalisées, il faut une organisation fluide pour les utiliser de manière efficace. La solution est d’utiliser plusieurs cartes SD :

  • Utiliser une carte SD pour chaque série de clichés.
  • Transférer les photos sur le dossier du patient et sur un disque dur de sauvegarde.
  • Transférer les photos sur une tablette tactile au moyen d’un lecteur de carte SD. Les tablettes sont un excellent outil de présentation des images au patient afin d’expliquer le diagnostic et les possibilités de traitement.
  • Penser à régulièrement sauvegarder les images sur un disque dur en dehors du cabinet.

4- METTRE EN FORME ET PRÉSENTER

Il est judicieux que les clichés soient organisés selon une séquence préalablement définie au sein d’un logiciel de présentation tel que Microsoft Powerpoint® ou Apple Keynote®. Vous pouvez facilement modifier cette présentation de base pour un cas particulier en rajoutant des diapositives.

Ce type de logiciel est particulièrement efficace pour la conception et la présentation des plans de traitement.

  • A la fin de chaque première consultation, vous pourrez, grâce à une tablette tactile, faire découvrir sa bouche au patient et lui présenter rapidement les signes qui ont attirés votre attention pendant l’examen clinique.
  • Si la situation clinique vous impose de revoir le patient pour une seconde consultation, vous allez pouvoir monter rapidement une présentation et l’exposer clairement au patient.

CONCLUSION

L’utilisation systématique de la photographie dentaire va vous permettre de créer une collection de cas « avant-après » qui s’avérera non seulement satisfaisante pour observer et critiquer vos résultats mais aussi pour montrer directement au patient vos compétences et les bénéfices qu’il peut espérer de telle ou telle option thérapeutique.

(Visited 1 165 times, 1 visits today)

5 commentaires sur “4 Clés pour Intégrer la Photographie Dentaire”

  1. unger. francois

    Oui la photographie est fondamentale pour un bon exercice de notre profession. Il ne faut cependant pas en sous estimer le caractère chronophage; d’où l’intérêt de bien s’organiser et s’équiper comme le souligne fort justement ce post.

    Répondre
    • thedentalist

      Merci François Unger pour ce commentaire. Vous avez raison, tout cela prend du temps surtout lorsqu’on débute mais la marge de progression est rapide pour qui comprend l’intérêt de l’utilisation quotidienne de la photographie dentaire numérique. Nous pensons que les facultés de chirurgie-dentaire devraient initier et/ou former les futurs praticiens dans ce domaine.

      Répondre
  2. Faivre-rampant

    Il y a beaucoup de chose à revoir dans la formation initiale malheureusement.
    Quand à la photo je me rend compte que c’est important pour la communication avec le patient ou avec le prothésiste.
    Quel type d’appareil tu me conseille ? et pour quel cout ?

    Répondre
    • thedentalist

      Le meilleur équipement à mon sens est :
      – un boitier reflex numérique (Nikon) de dernière génération
      – un objectif 105mm macro (Nikon)
      – un flash adapté (soit annulaire de chez Metz, soit multi-angles)
      – un jeu de miroirs et écarteurs
      Le cout global dépend des offres que tu arrivera à dénicher et négocier chez les différents marchants mais à titre d’exemple, le site photo dentaire propose des ensembles complets pour 1500€ environ…
      Un investissement que tu ne regretteras absolument pas!

      Répondre

Réagissez à l'article

Vous pouvez utiliser ces balises: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>