Qu'est Ce Que Vos Patients Pensent de Vous?

patient dentaire
« M’apprécie t-il ou se moque t-il de moi? »

Qu’est ce qui fait un bon praticien? A cette question, les chirurgiens-dentistes et les patients ne vont pas avoir les mêmes réponses. Un praticien peut admirer un de ses confrères pour son expertise, ses compétences techniques ou ses résultats cliniques. Mais pour les patients, impossible de juger un praticien selon les mêmes critères. Ils ne se promènent pas avec un miroir dentaire dans leur veston pour admirer et montrer à leurs proches les belles obturations canalaires ou les limites prothétiques impeccables que leurs chirurgiens-dentistes sont capables de réaliser. Ils vont plutôt s’appuyer sur des critères émotionnels de jugement.

La plupart des patients qui affirment : « Mon dentiste est génial » le font en se basant sur les sentiments qu’ils ressentent lorsqu’ils viennent au cabinet et ces sentiments se classent en quatre catégories :

  1.  Le premier contact téléphonique donne généralement le ton. Si l’accueil téléphonique est chaleureux et efficace, si les attentes du patient sont entendues et prises en considération, le cabinet est perçu automatiquement comme un cabinet hors du commun.
  2. L’aménagement du cabinet va renforcer l’impression du patient d’être « tombé au bon endroit ». Un équipement moderne, esthétique et fonctionnel participent fortement à l’image qu’en a le patient.
  3. Le niveau de motivation de l’équipe de soins : c’est tout ce qui fait que le patient a le sentiment qu’on s’occupe de lui à 100%. Les patients adorent avoir le sentiment d’être attendus avant d’arriver, que tout le monde s’occupe d’eux quand ils sont là et même, que l’on continue de penser à eux lorsqu’ils ont quitté le cabinet. En effet, bien s’occuper de ses patients ne veut pas simplement dire bien les soigner.
  4. L’approche clinique globale : contrairement à ce que pensent beaucoup de praticiens, le patient respecte énormément le professionnel de santé lorsqu’il ne se sent pas traité comme un numéro, noyé au milieu d’un agenda surchargé. Considérer le patient dans sa globalité physique et psychique, prendre le temps de faire des examens cliniques consciencieux, des diagnostics complets, de donner des explications et des conseils clairs permettent d’engager le patient dans une démarche qualitative de soins.

Respectez ces quatre points et vous aurez de bonnes chances que vos patients vous considèrent comme un très bon dentiste.

Cet article vous a plu et vous souhaitez aller plus loin? Cliquez ici

(Visited 235 times, 1 visits today)

Réagissez à l'article

Vous pouvez utiliser ces balises: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>