Les Usures Dentaires

Il existe une multitude de formes d’usure dentaire (chimique, fonctionnelle, parafonctionnelle…) et chacune s’inscrit dans un tableau clinique spécifique. Mais la grande majorité des praticiens, lorsqu’ils sont confrontés à l’usure dentaire, l’associe systématiquement au bruxisme. Pourtant, le bruxisme nocturne vrai ne concerne qu’un faible pourcentage de patients alors que l’usure dentaire est très fréquemment visible.

Face à des signes d’usure, et à plus forte raison si une demande esthétique du patient y est associée, il est comme toujours indispensable d’établir un diagnostic précis et un diagnostic différentiel.

CAS CLINIQUE N°1

Patiente de 71 ans adressée par son praticien pour « prendre en charge son bruxisme et réaliser d’une gouttière occlusale de protection ».

érosion 1

 

L’entretien et l’anamnèse médicale de cette patiente mettent en évidence un reflux gastro-oesophagien et la prise d’antidépresseurs.

érosion 2
Aspect clinique de l’usure dentaire. Notez l’aspect satiné et concave des plages d’expositions dentinaires.

Nous posons alors une question simple à la patiente : « Avez-vous l’impression d’avoir la bouche sèche? ». La réponse est immédiate et affirmative.

Cette patiente n’est pas bruxomane. Elle souffre d’une érosion dentaire liée aux remontées acides d’origine gastrique, aggravées par la prise d’antidépresseurs qui diminuent le débit salivaire et annihilent son pouvoir tampon. Si l’étiologie du problème n’est pas déterminée, aucune gouttière occlusale ne sera en mesure de ralentir ce processus.

CAS CLINIQUE N°2

Patient de 43 ans qui consulte pour une usure de ses dents antérieures et qui a tendance à s’accentuer, créant chez lui une demande esthétique.

usure dentaire fonctionnelle

 

Lors de l’entretien, le patient affirme que plusieurs praticiens ont « vaguement » posé le diagnostic de bruxisme nocturne. Mais le patient reste sceptique et lorsque nous lui posons les questions habituelles pouvant évoquer le bruxisme ou une autre parafonction, le patient répond par la négative.

Pour ce patient : Comment expliquer que les dents antérieures soient usées alors que les dents postérieures ne le sont absolument pas? Un vrai bruxomane ne devrait-il pas présenter une usure généralisée de toutes les faces occlusales?

Il s’agit typiquement d’un problème d’attrition fonctionnelle. La position et l’orientation tri-dimensionnelle des dents antérieures (maxillaires et mandibulaires) interfèrent avec l’enveloppe musculaire fonctionnelle du patient lors des mouvements de mastication. Si les moyens thérapeutiques visant à répondre à la demande esthétique du patient (composites, facettes céramiques…) ne tiennent pas compte de ce problème fonctionnel, le risque de fracture sera très important car les contraintes fonctionnelles continueront à s’appliquer sur les restaurations.

A RETENIR

L’attrition est l’usure dentaire provoquée par le frottement chronique des surfaces dentaires les unes contre les autres.
L’usure par attrition a un aspect caractéristique : facettes plates, brillantes qui correspondent très souvent à des facettes antagonistes.

L’érosion dentaire est provoquée par l’exposition acide des tissus dentaires à long terme. L’origine de l’acidité peut être intrinsèque ou extrinsèque.
L’usure par érosion a un aspect plus satiné et provoque des lésions concaves dans la dentine. Ces zones d’usure n’ont pas de correspondance sur les dents antagonistes.

 

Cet article vous a plu et vous souhaitez aller plus loin? Cliquez ici

 

(Visited 1 228 times, 2 visits today)

10 commentaires sur “Les Usures Dentaires”

  1. Faivre-rampant

    Il y a un prise en charge sécu pour les gouttières de protection ? sinon HN ?
    vous en faite souvent.
    On les regle comment au niveau de l’occlusion ?
    C’est mieux de le faire au maxillaire ou mand ?
    Merci d’avance de vos réponses

    Répondre
  2. marie

    J’ai des reflux gastrique et une érosion dentaire qui se propage de plus en plus.
    Je n’ai que 18ans …
    Les traitements sont inefficace contre mes reflux gastrique.
    Vais je devoir me faire arracher et re implantés la totalité de mes dents?
    Que faire?

    Répondre
    • thedentalist

      Bonjour,
      Même si notre site n’est pas destiné aux patients, nous pensons que votre question est révélatrice et permettra aux praticiens de connaitre la conduite à tenir dans un cas comme le votre.
      Si rien ni personne ne peut supprimer votre reflux gastrique, alors vous devez tout faire pour réduire l’acidité au sein de votre bouche (et en faire remonter le pH) :
      – boire beaucoup et en profiter pour se rincer la bouche
      – faire des bains de bouche de bicarbonate de sodium dilué (2 cuillerées dans un verre d’eau) plusieurs fois par jour
      – utiliser un dentifrice fortement fluoré (Fluocaril 250 ou Miradent Hap+) plusieurs fois par jour
      – éviter à tout prix les boissons acides et/ou sucrées (en clair : ne boire que de l’eau!)
      – éviter les aliments acides et/ou sucrés : agrumes (citrons, oranges…), moutarde, ketchup, vinaigres…
      – mâcher un chewing-gum au xylitol 2 fois par jour
      – utiliser une brosse à dent souple et l’utiliser après chaque prise alimentaire
      – ne pas grignoter entre les repas
      – éviter les piscines trop chlorées
      – faire des contrôles réguliers chez un chirurgien-dentiste qui pourra également répondre à vos autres questions.
      Bien cordialement.

      Répondre
  3. flo

    salut dentalist, dans le cas d’attrition , l’origine est une enveloppe fonctionnelle restreinte? je voudrai savoir comment on stabilise un patient qui souffre de ce problème et comment on détermine notre plan de traitement une fois le diagnostique posé; dans pas mal de situation l’indication serait ortho-chir pour lever la supra à l’origine du problème mais rare sont les patients qui acceptent ce traitement …utilise-tu le deprogrammeur pour chercher une éventuelle interférence? j’ai un cas en ce moment et je ne sais pas trop dans quelle direction partir… merci pour ton aide

    Répondre
    • thedentalist

      Salut flo,
      L’attrition peut effectivement être provoquée par une EFR (interférence antérieure) ou bien par une dysfonction (interférence postérieure). L’observation des facettes d’usure permet de suspecter mais c’est le port du déprogrammeur qui permet de le confirmer. Les cas d’EFR nécessite bien souvent un temps orthodontique, (voir chirurgical). Si le patient refuse cette option, la seule possible bien souvent est de lever la supraclusion en augmentant la DV. Le déprogrammeur est très utile pour cela car la plateforme rétro-incisive opère une augmentation de la DV. Tu peux régler la hauteur de la plateforme en ajoutant ou en retirant de la résine. Tu pourras ainsi enregistrer le rapport inter-maxillaire, déprogrammeur en place et monter les modèles en articulateur à la nouvelle DV. Le prothésiste réalise des wax-up et une nouvelle configuration occlusale peut être transférée en bouche avec de la résine (comme pour un mock-up).
      J’espère que cela t’aide un peu plus…

      Répondre
        • Flo

          Bonsoir, petite question bonus, adresse tu tes patients chez l’ostéopathe avant d’utiliser le deprogrammeur ? Ou tout du moins quand adresse tu chez l’ostéopathe ?
          Bonne soirée ou bonne nuit

          Répondre
          • thedentalist

            Je travaille avec un kiné-ostéo spécialisé dans la rééducation maxillo-faciale et en particulier des ATM. Je ne le sollicite que pour les cas de pathologies musculo-articulaires (luxations discales irréductibles) anciennes et incurables par des moyens odontalgiques. Le praticien manipule le patient et lui enseigne des exercices quotidiens de physiothérapie pour améliorer l’amplitude des mouvements mandibulaires. Tous les cas où l’occlusion n’est pas en cause peuvent relever de ce type de traitement, mais c’est à nous, chirurgiens-dentistes, de confirmer ou d’infirmer ce lien de causalité. Pour cela le déprogrammeur est effectivement très utile.

  4. flo

    ça c’est vraiment l’avantage d’être dans une grande ville…. merci pour toutes ces précieuses informations en tous cas !

    Répondre

Réagissez à l'article

Vous pouvez utiliser ces balises: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>