Les Réseaux Sociaux Dentaires – Partie 1

Un quart de siècle après la démocratisation du réseau Internet, on compte désormais 3.2 milliards de personnes (42% de la population mondiale) dans le monde qui utilisent les réseaux sociaux (RS). Et ce chiffre, on s’en doute, va ne faire qu’augmenter dans les prochaines années.

On observe également une part croissante des contenus dentaires sur les RS où les praticiens, les cabinets et les communautés dentaires ont trouvé depuis quelques années un excellent moyen de d’échanger des informations professionnelles, de se fédérer, de partager des contenus et de se faire connaitre.

Nous n’en sommes qu’au commencement de l’hégémonie des RS et il nous donc a semblé opportun de faire le point sur ce sujet qui a même une récurrente tendance à devenir brulant. L’occasion aussi de proposer quelques conseils, avertissements et réflexions sur les RS à l’attention de tous lecteurs de ce blog, quel que soit leur âge et leur expérience en la matière.

QUELLE PLATEFORME CHOISIR?

Chaque plateforme possède ses particularités et ses spécificités d’utilisation, ses codes et ses usages. Voici les principales :

On ne présente plus l’incontournable réseau social créé en 2004 par le fils d’un dentiste américain : Mark Zukerberg. En l’espace d’une dizaine d’années, Facebook a acquis une position et une influence dominantes incontestables avec 2,74 milliards d’utilisateurs en 2020.

  • Avantages : Vous avez un maximum de visibilité et l’exposition de vos contenus est maximale.
  • Inconvénients : Anxiogène.
  • Un conseil : Vous ne protégerez jamais assez votre vie privée car FB sait tout ce que vous lui avez déjà laissé entrevoir.

Suivez The Dentalist sur Facebook


Instagram est un réseau social de partage de photos et de vidéos créé en 2010 et racheté par Facebook en 2012. Dernièrement, ce réseau a connu une très forte croissance (500 millions de stories sont publiées chaque jour) avec des utilisateurs jeunes et créatifs, et vous pouvez accéder à un flux infini de photos et votre image peut y trouver une place.

  • Avantages : Le taux d’engagement sur Instagram est 50 fois supérieur à celui des utilisateurs de Facebook.
  • Inconvénients : Hautement addictif ou lassant. A vous de voir…
  • Un conseil : La désinvolture exige de toujours suivre moins de comptes que l’on possède d’abonnés.

Suivez The Dentalist sur Instagram


Twitter est un réseau social de micro-blogging créé en 2006. Bien qu’il compte nettement moins d’utilisateurs que ces concurrents, Twitter reste en 2020 un outil d’information et de communication extrêmement rapide et réactif, ce qui lui apporte la faveur d’un très grand nombre de personnalités et d’institutions publiques.

  • Avantages : Court, concis, percutant, parfois hilarant (à condition de suivre les bons comptes).
  • Inconvénients : Beaucoup de polémiques, d’absurdités ou de gabegies (si vous suivez les mauvais comptes).
  • Un conseil : Réfléchissez toujours avant de retwetter!

Suivez The Dentalist sur Twitter


LinkedIn est un réseau social créé en 2002 et racheté par Microsoft en 2016, Il a pour particularité d’avoir attrait à tout ce qui concerne la vie professionnelle : trouver du travail, des prestataires, faire connaitre et croitre un business…

  • Avantages : Ambiance plus calme et plus studieuse. Idéal pour développer son réseau professionnel.
  • Inconvénients : On se marre pas tous les jours.
  • Un conseil : cliquer ici.

YouTube est ce gigantesque réseau social de partage de vidéos créé en 2005 et désormais propriété de Google. Cette plateforme capte, à elle seule, 37% du trafic internet mondial. Vous pouvez créer facilement un compte et diffuser vous mêmes vos propres vidéos.

  • Avantages : Parmi les milliards de vidéos disponibles il y a en aura bien au moins quelques unes susceptibles de vous intéresser.
  • Inconvénients : Chronophage.
  • Un conseil : Pour espérer être remarqués, soyez authentiques, inspirés et passionnés.

Suivez la chaine The Dentalistv sur YouTube


COMMENT CONSTRUIRE SON FEED?

« Si tu fréquentes un homme vil, c’est que tu es de son rang. »

Abü Tammän

Une fois que vous avez choisi votre/vos plateformes, il faut comprendre que les réseaux sociaux ne sont pas uniquement animés par les contenus que partagent leurs inscrits. De puissants algorithmes informatiques analysent les données personnelles de chaque utilisateur pour lui proposer des contenus publicitaires ou des suggestions de contenus qui ont le plus de de chances de l’intéresser afin que nous y passions toujours plus de temps. D’où l’importance de bien choisir ses contenus

Le feed (nourrir en anglais) désigne le flux de contenus qui va se déverser sur votre écran lorsque vous le ferez défiler à l’infini. Soigner son feed c’est donc soigner la qualité de son alimentation numérique. Vous pouvez choisir de bouffer gras à longueur de journée ou bien de manger sain et en moins grande quantité.

Sachant que vous ferez également partie du feed des autres personnes qui vous suivent. Il est vivement conseillé de soigner également le contenu de vos publications sur les RS et de veiller à l’image que vous souhaitez donner de vous-même et/ou de votre activité.

QUEL USAGE FAIRE DES RESEAUX SOCIAUX?

« Pour Vivre Heureux, Vivons Cachés. »

J-P Florian

PRIVÉ OU PROFESSIONNEL?

C’est une question importante qu’il faut se poser avant de se lancer : allons-nous utiliser les RS pour rester en contact avec notre famille ou nos amis ou bien souhaitons-nous les utiliser au profit d’une activité professionnelle? Ou les deux?
Hormis LinkedIn (qui par définition est à vocation professionnelle), la plupart des plateformes de RS permettent de gérer plusieurs comptes simultanément. C’est recommandé si vous souhaitez séparer clairement vie privée et vie professionnelle.

ACTEUR OU VOYEUR?

Une autre question à se poser est celle du rôle que l’on souhaite jouer sur les RS. Certains sont de toutes les discussions, de toutes les polémiques et de tous les combats : ils postent et re-postent à longueur de temps… quitte à (se) lasser. D’autres, à l’inverse, choisissent de poster moins (voire pas du tout) de contenu mais préfère se placer en retrait et suivre leur feed en tant qu’observateurs. A vous de faire votre choix.

Quoi qu’il en soit, restez curieux et ouverts, mais aussi prudents et pondérés. Et souvenez-vous d’une chose très importante : les relations virtuelles ne peuvent se substituer aux relations réelles.

A suivre…


A lire également :

(Visited 1 times, 2 visits today)

Un commentaire sur “Les Réseaux Sociaux Dentaires – Partie 1”

Réagissez à l'article

Vous pouvez utiliser ces balises: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>