Les Personnalités Difficiles : Les Paranoïaques

Après avoir abordé les patients anxieux et narcissiques, The Dentalist décrypte un autre type personnalité difficile : le paranoïaque.
A lire également : Comment Gérer les Personnalités Difficiles

paranoid_fear_scared_phone_police_threat_danger

Les personnalités paranoïaques sont exagérément méfiantes, même envers les personnes qui ne leur veulent aucun mal et même envers les personnes qui sont là pour les aider, en l’occurrence leurs chirurgiens-dentistes. Les deux aspects de la personnalité paranoïaque sont :

LA MEFIANCE

  • Suspecte les autres de mauvaises intentions à son égard,
  • Reste toujours sur ses gardes, ne se confie pas, suspicieuse,
  • Met en doute la loyauté des autres, jalouse,
  • Recherche activement et dans le détail sans tenir compte de la situation d’ensemble,
  • Prête à des représailles disproportionnées si elle se sent offensée,
  • Préoccupée par ses droits.

LA RIGIDITE

  • Se montre rationnelle, froide, logique et résiste fermement aux arguments des autres,
  • Difficulté à montrer de la tendresse, des émotions positives ; peu d’humour.

CONDUITE A TENIR

  • Exprimez clairement vos motifs et vos intentions : ne pas leur donner le moindre « indice » qui confirmerait ses soupçons. Soyez extrêmement franc y compris dans la critique.
  • Respectez scrupuleusement les formes : ne le faites pas attendre, répondez rapidement à son courrier, veillez aux formules de courtoisie, ne faites pas d’erreur sur son nom, regardez dans les yeux, ayez une poignée de main franche et ferme. Mais attention : ne devenez pas obséquieux ou trop aimable : les antennes hypersensibles du paranoïaque le prendront pour un manque de sincérité.
  • Faites référence aux lois et aux règlements : le paranoïaque est très respectueux de la loi et ne souhaite que la justice. Autant il enragera de se sentir vaincu par un individu, autant il pourra parfois accepter de s’incliner devant une institution, une loi ou le règlement. Mais attention, il peut connaître la loi mieux que vous…
  • Laissez-lui de petites victoires mais choisissez bien lesquelles : sachez céder sur des points qui vous paraissent accessoires.
  • Ne renoncez pas éclaircir les malentendus : excusez-vous poliment et réaffirmez vos intentions de ne pas nuire à votre interlocuteur.
  • N’attaquez pas l’image qu’il se fait de lui même : par leur obstination et leur apparente mauvaise foi (en fait, ils se croient d’une parfaite bonne foi, ne l’oubliez pas), leur manière déplaisantes, les paranoïaques peuvent vous pousser au bord de l’explosion. Résistez à cette tentation car il s’engouffrera dans la brèche.
  • Ne vous mettez pas en faute : La moindre erreur, maladresse, faute d’attention de votre part est du pain béni pour un paranoïaque. Soyez irréprochable. Dès qu’il apparaît dans les parages, transformez-vous (et votre équipe) en automate bien huilé. Soigner un paranoïaque est un bon entrainement à peser ses mots et à ne pas en dire trop.
  • Ne pratiquez pas l’humour en sa présence : si vous plaisantez avec votre assistante, le paranoïaque pensera que c’est de lui dont vous vous moquez. Si vous vous risquez à essayer de le faire rire : c’est peine perdue (et dangereux).
  • Ne discutez pas politique : pour un paranoïaque, ne pas défendre ses opinions jusqu’au bout est une défaite.
  • Ne devenez pas paranoïaque vous même : prenez de la distance et essayez sincèrement d’éclaircir un malentendu pour désamorcer immédiatement un conflit qui menace.
  • Prévenez votre équipe de la conduite  à tenir : professionnalisme, tact et prudence sont de rigueur avec un patient paranoïaque mais sans aucune médisance.

 

Voici un questionnaire qui permet de repérer les personnes paranoïaques :

questionnaire paranoïaque

 

(Visited 646 times, 1 visits today)

Réagissez à l'article

Vous pouvez utiliser ces balises: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>