5 Astuces Pour Plus de Précision Occlusale

La précision occlusale en prothèse est un combat quotidien. Les sources d’erreurs entre la bouche du patient et les modèles montés en articulateur au laboratoire sont légions. Parmi elles, il en existe une très fréquente : le manque de précision du modèle antagoniste, en particulier quand celui-ci concerne l’arcade mandibulaire.

1- TOUJOURS UTILISER L’ADHÉSIF

C’est une règle absolue : avant n’importe quel type d’empreinte il est INDISPENSABLE d’enduire le porte-empreinte avec l’adhésif spécifique au matériel d’empreinte utilisé. Le but étant de s’opposer à l’arrachement du matériau lors de la désinsertion hors de la bouche.

2- PRÉFÉRER LE MÉLANGE AUTOMATIQUE

Les mélangeurs automatiques d’alginate sont très efficaces pour obtenir un mélange homogène, exempt de bulles et d’imperfections. Ce type d’appareil est un excellent garant de précision des empreintes.

3- ENDUIRE LES SURFACES OCCLUSALES

Lors d’une empreinte à l’alginate, de petites bulles d’air sont emprisonnées dans les sillons occlusaux qui vont générer des bulles de plâtre lors de la coulée. L’imprécision occlusale est alors flagrante.



La solution consiste à enduire les faces occlusales d’alginate avec les doigts avant d’insérer le porte-empreinte. Vous serez surpris de constater combien vos empreintes sont nettes.


4- EVITER LA DÉFORMATION MANDIBULAIRE

On sait depuis les années 1960 que l’os mandibulaire se déforme à l’ouverture forcée sous l’effet de la contraction des muscles abaisseurs. Ces tensions latérales tendent à rapprocher les deux branches montantes. Au delà de 2mm d’ouverture, les deux ramis sont soumis à une double poussée des ptérygoïdiens médiaux en direction médiane. Les mesures effectuées in vivo montrent un raccourcissement transversal de 0,8mm en moyenne au niveau des dents de sagesse (de 0,4 à 1, 37mm).

Une empreinte mandibulaire réalisée bouche grande ouverte est donc faussée. La solution consiste à mettre en place le porte-empreinte en demandant au patient d’ouvrir grand la bouche mais dès qu’il est centré et mis en place, le patient est invité à refermer la bouche, sans serrer, au plus près de la fermeture.

Référence : Regli CP, Kelly EK. The phenomenon of decreased mandibular arch width in opening movements. Prosthet Dent 1967; 17:49-53.

5- ÉLIMINER LES EXCÈS DE MATÉRIAU

Autre règle absolue : ne JAMAIS reposer une empreinte sur le plan de travail avant d’avoir éliminé les excès de  matériau non soutenus par le porte-empreinte.

Vous pouvez voir dans cette courte vidéo l’application clinique de ces astuces :


Cet article vous a plu et vous souhaitez aller plus loin? Cliquez ici

(Visited 527 times, 1 visits today)

2 commentaires sur “5 Astuces Pour Plus de Précision Occlusale”

  1. jarroir

    on pourrait conseiller aussi de préférer l’utilisation d’un porte empreinte non perforé et de vérifier l’absence au retrait de contact pointe cuspidienne/porte-empreinte sans interposition de matériau d’enregistrement.

    Répondre
    • thedentalist

      Vous avez parfaitement raison Jarroir! C’est peut être même l’erreur la plus fréquente lors de la prise d’empreinte. Pour un modèle antagoniste, seules les surfaces occlusales suffisent. Insérer le porte-empreinte sur la moitié de sa hauteur suffit. Mais l’idéal est de réaliser, préalablement à l’empreinte, des butées en cire ou en pâte thermoplastique sur les muqueuses pour empêcher l’enfoncement complet du porte-empreinte et éviter ainsi les défauts que vous évoquez.
      Merci pour cette remarque.

      Répondre

Répondez à thedentalist

Cliquez ici pour annuler la réponse.

Vous pouvez utiliser ces balises: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>