Comment Eviter le Tirage?

tirage

Malgré l’essor des technologies d’empreintes optiques, les techniques « classiques » sont encore utilisées dans nos cabinets. Avant leur extinction complète et définitive, il nous faudra encore en réussir quelques-unes.

 Le tirage est un défaut de l’empreinte qui résulte d’un mauvais étalement du matériau sur les tissus à enregistrer. Pour l’éviter il faut :

AUGMENTER LA MOUILLABILITE DES PREPARATIONS

  • Obtenir un état de surface lisse des préparations (fraises diamantées bague rouge, pointes, disques…)
  • Badigeonner les préparations d’un liquide tensioactif (Mercryl®, savon liquide…).

Pour une empreinte aux silicones :

  • Assécher la bouche : pompe à salive, rouleaux de cotons, remplir la bouche de compresses, prémédication de parasympatholytiques…
  • Insérer le porte empreinte lentement en bouche afin de respecter la cinétique d’étalement du matériau le plus visqueux.
  • Privilégier la « wash-technic » : la courte mais très forte pression qu’il faut exercer lors du deuxième temps de l’empreinte rend le matériau fluide encore plus fluide : c’est la thixotropie.

RESPECTER LES TEMPS DE TRAVAIL ET DE PRISE DES MATERIAUX :

  • Ne pas insérer trop tardivement en bouche : si le temps de travail est dépassé, le matériau n’est plus totalement plastique.
  • Ne pas désinsérer précocement : si le temps de prise n’est pas respécté, cela revient à désinsérer une empreinte qui n’est pas encore totalement élastique.
  • Maintenir le porte empreinte lors de la prise pour éviter qu’il ne soit mobilisé si le patient dégluti par exemple.
  • Respecter la chronologie d’une empreinte en double mélange : compte tenu de la température buccale qui accélère la vitesse de prise, il est important d’injecter le matériau en bouche après avoir garni le P.E avec les deux viscosités (et non l’inverse).
tirage 2

REPERER ET EVITER LES ZONES DE CONTRE-DEPOUILLE

Au niveau d’une arcade dentaire, les contre-dépouilles peuvent se trouver à 3 niveaux :

  • Toute malposition dentaire (versions, rotations, migrations…)
  • Les contre-dépouilles osseuses notamment à la mandibule.
  • Après maladie parodontale : il y a migration apicale de la gencive des espaces interdentaires qui constituent alors des contre-dépouilles.
tirage 3

Imaginez que toutes les dents d’une arcade mandibulaire soient lingualées. Toutes les faces linguales des dents constituent des zones de contre-dépouilles. La prise d’empreinte deviendrait alors très problématique :

Lors de l’insertion : le matériau, s’il n’est pas assez fluide, ne s’étalera pas les zones de contre-dépouille donc aura du mal à les enregistrer. Il y aura tirage.
Lors de la désinsertion : Si le matériau est fluide mais pas assez élastique (polyéthers) la désinsertion devient difficile voire impossible. Si le matériau est fluide mais fragile (alginates / hydro-alginates) : l’empreinte se déchire au niveau des contre-dépouilles.

  • Une contre-dépouille localisée peut être comblée avec un peu de cire rose ou du coton, le temps de l’empreinte.
  • Dans les cas de contre-dépouilles généralisées : injecter méthodiquement le produit fluide permettant un investissement progressif, homogène et d’épaisseur suffisante de ces zones.

CONCLUSION

Le choix du matériau d’empreinte se fait en fonction de la situation clinique.

  • Les silicones sont hydrophobes, élastiques, et permettent de choisir la viscosité  en fonction de la situation
  • Les alginates sont hydrophiles, précis mais fragiles et sont donc contre indiqués en présence de fortes contre-dépouilles.
  • Une bonne manipulation des matériaux permet d’éviter le tirage.

Pour aller plus loin : Les erreurs d’empreintes et comment y remédier. (En anglais)

(Visited 711 times, 1 visits today)

3 commentaires sur “Comment Eviter le Tirage?”

  1. Faivre-rampant

    On doit donc badigonner de Mercryl les préparations que l’on a réalisé avec du Mercryl avant de prendre une empreinte silicone double mélange ?

    Répondre
    • thedentalist

      Pardonnez-moi mais je comprends mal votre question. Une fois les préparations réalisées à la fraise, puis polies, il suffit de les badigeonner à l’aide d’une microbrush préalablement trempée dans une solution de Mercryl. L’empreinte en double mélange est immédiatement réalisée après.
      Ai-je répondu à votre interrogation?

      Répondre
  2. taleb

    bonne idee du mercryl qui leu cru mais je vais essayer merci de lastuce!!!!

    Répondre

Réagissez à l'article

Vous pouvez utiliser ces balises: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>